– Dis papa? pourquoi les gens ils ne font que parler du passé? C’est pas un truc de vieux ça?

– On dirait que les gens, moins ils ont de temps devant eux, plus ils regardent en arrière.

– Ça me sert à quoi dans ma vie de savoir que mon arrière grand-mère aimait cultiver son jardin? Tu crois que c’est pour ça que maman, elle plante des fleurs partout autour de la maison?

Dis Papa?
Dis Papa? – Photo by Ben White on Unsplash

– Si les gens sont morts, pourquoi on les fait revivre dans un livre? En plus chaque fois que tu l’ouvres, tu ne fais que pleurer.

– Moi, j’ai écrit quand ma copine Ludivine m’a embrassé, chaque fois que je relis le passage, je me sens tout drôle dans le bas du ventre.

– J’veux pas oublier ce moment, c’était trop bien. J’ai envie de le lire tous les soirs, toute ma vie.

– Ce Théo, c’est vraiment un gros C_N. Mais je peux pas lui dire, il est trop fort. J’ai envie de lui casser sa figure, de lui péter son gros pif tout tordu. Ah ouais, c’est cool, quand j’écris, je peux lui faire toutes les misères du monde, il tombe dans la cour, dans une flaque d’eau ou les chiens ont fait caca. Même pas peur.

– Je commence à comprendre pourquoi on écrit, c’est cool, tu pourras m’acheter un carnet Papa? Un gros, et un beau stylo.

– Et toi quand tu étais petit, tu faisais quoi de tes journées, ils étaient comment tes copains? T’avais quoi comme jouet. J’aurais bien aimé jouer avec toi. Dis Papa? Tu peux m’écrire tout ça s’te plaît!

– Tu partais en vacances, comme Marcel Pagnol quand t’étais petit? Je peux lire ton article sur lui?

Une plume, un guide?

– Dis Papa, c’est ça ton métier? Tu écris la vie des gens? C’est trop cool en fait.

– J’vais le dire à mes copains, qu’ils t’appellent, ils vont être tout contents de lire les bêtises que leur papa faisait, on va bien s’marrer.


2 commentaires

Mougin · 16 juin 2021 à 17 h 28 min

Oh merci pour cet article doux, tendre et tellement réaliste… Merci!

Le pouvoir des mots, la puissance des paroles - Sillon de vie - Biographie · 24 juin 2021 à 16 h 05 min

[…] Je retiens que notre responsabilité est grande, notre parole a un grand pouvoir, nos mots peuvent donner un sens à une vie, ou la détruire. Les mots d’un père à un fils comme ceux que note Marcel Pagnol dans la Gloire de mon père, ou les mots d’un fils à son père. […]

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button