La grossesse. Un sujet qui exerce la fascination, captive, absorbe. Il nous plonge dans l’origine du monde, nos premiers instants, le mystère insondable de la vie. Point d’évocation de la rencontre de deux êtres, mais plutôt celle d’une collision entre un spermatozoïde et un ovocyte, venant amorcer leur flamboyante fusion. Machinerie extraordinaire d’un univers utérin qui s’emploie à mixer les patrimoines génétiques de la mère et du père, dans d’assourdissantes réactions en chaine.

Le journal de grossesse - Des cellules en multiplication.
La multiplication des cellules – Moment clé de la grossesse

Ici et là, les cellules se multiplient, une à une, virevoltent dans un ballet incessant qui se déroule dans le ventre de la mère. Où sont les plans ? Où se situe le manuel de construction de l’embryon qui cristallise lentement ? La façon d’édifier un cœur, un poumon, un pied, un œil, une bouche ? Cette manière dont les organes vont communiquer entre eux ? Ces dédales de routes, de chemins et de sentiers qui vont se dessiner pour transmettre les influx nerveux. Ces fleuves, rivières et ruisseau qui vont mûrir sous la peau diaphane du fœtus pour drainer le sang, l’oxygène et les nutriments ?

Évoquer ces propagations, cette complexité qui se construit dans le corps d’une femme me fait sentir tout petit, minuscule, ébloui par le miracle de l’existence ; ébahi par la diversité des êtres vivants qui peuplent notre planète. Quel souffle anime toute cette orchestration ? D’où vient-il ? 

Le journal de grossesse pour ne pas oublier cette période:

Je n’ai pas les réponses à ces questions. Ne sais pas ce que c’est que de ressentir un être de chair et de sang grandir en moi. Je ne gouterai jamais ce lent cheminement. 

En revanche, j’ai cette capacité à vous écouter me le narrer, lui apposer des mots, comme un journal de grossesse: instants d’inconforts, premiers mouvements, arrondissement de votre ventre, douleurs, incertitudes, blessure du détachement. La force de mon accompagnement réside là. Dans cette expérience qui ne pourra pas interférer avec la mienne. Dans mon rôle de guide.

Raconter cette période me semble important, voire essentiel. Car ces moments sont souvent oubliés dès la mise au monde, relégués dans l’ombre devant la lumière de la natalité.  

Dans mon offre, je la nomme biographie de naissance, mais elle devrait s’intituler, journal d’une grossesse, ça serait plus correct. Et vous, aimeriez-vous vous confier à cœur ouvert, dans un récit intime, et ce dès les premiers instants de votre grossesse ? Appelez-moi


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button