Chapitre 3️⃣ de la « Méthode Michelin » – L’obsolescence programmée des salariés, parue aux Éditions Plon.

J’évoque la méthode utilisée par l’entreprise pour qu’elle se libère, devienne plus agile.  

L'obsolescence programmée
Chapitre 3 – L’obsolescence programmée

Extrait

« Contre toute attente, la direction de Michelin qui souhaite plus de souplesse impose une nouvelle méthode. Tous les nouveaux projets devront désormais se faire en « agile ». Méthode basée sur la fixation d’objectifs à court terme, qui encouragerait la responsabilisation des individus et augmenterait la réactivité des équipes. Stratégie responsabilisante donc, mais décidée à notre place, pour que l’entreprise se transforme, soit plus réactive, pour que les équipes se parlent. Pas moyen de passer à côté. Elle nous est scandée dans les réunions d’équipe, diffusée en boucle sur les écrans disséminés le long de l’entreprise, seules les toilettes sont épargnées. Agile est la pensée du siècle, le « Bib‐tube » du bourrage de cerveau, le mantra de chez Michelin… L’agilité a été décrétée, la discussion est close. Rien de tel pour responsabiliser les cerveaux. »

Que vous inspire cette façon de faire? 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button