Julian Alaphilippe, mais qui n’aime pas sa gueule d’ange, son regard malicieux, le facétieux qu’il joue, qu’il est?

Quelle classe!

J’aime le voir rouler. Il se donne, n’est pas avare d’efforts. Le panache à la Thomas Voeckler: même langue tirée, même langue qui pend. Il nous offre du rêve.

Ils se sont bien trouvé ces deux-là! Les Starky et Hutch du Vélo. Deux baroudeurs au grand coeur 🎵, mais qui n’ont jamais peur de rien!

Quelle belle équipe de France.

Julian Alaphilippe - Thomas Voeckler - 2 baroudeur au grand coeur...
Julian Alaphilippe – Thomas Voeckler – deux baroudeurs au grand coeur…

N’est-ce pas le secret de la réussite, les ingrédients de la victoire? Une bonne ambiance d’équipe, un manager avec un sens aigu de la tactique qui connait le métier. Parce qu’il l’a pratiqué. Avec brio. J’ai presque l’envie de les croquer dans une biographie, ça pourrait être la biographie du projet Flanders 2021 ou de multiples biographies individuelles de sportifs.

Julian Alaphilippe – le plaisir sur son vélo

Quand je regarde Julian Alaphilippe pédaler, plaisanter avec ses compagnons de route, je sais qu’il « kiffe » ça, qu’il prend du plaisir à être sur son vélo. Ça se voit, ça se sent, il est gourmand de son métier, friand des routes, des difficultés.

Double champion du monde, deux années consécutives, quel panache! La générosité paie. Parfois. Là c’est la cas. On ne va pas bouder notre plaisir.

Entrainement de Julian Allaphilippe

Le vélo est un sport où l’on ne peut pas faire illusion. Ou alors pas longtemps. Car dès les premiers pourcentages, le masque tombe, il faut affronter la gravité, la pente, son poids, se confronter à soi, se faire mal. Être plus fort que la montagne, mais aussi plus fort que les autres. Mais ça, ça vient après.

Des fois, les autres nous tirent, nous font pousser des ailes. D’autres fois, ils ne sont plus là. Ils essaient de suivre. C’est la loterie du pic de forme qui peut-être plus ou moins anticipé.

Et pour ça il faut s’entrainer. C’est souvent dur, très dur.

Les cyclistes comprennent ça, les coureurs de fond également. Mais, c’est le cas de tous les sportifs.

Si vous voulez témoigner, partager votre passion, votre sport de prédilection, vos méthodes d’entrainements, vos efforts nutritionnels, la biographie de sportif est faite pour ça.

C’est un autre challenge, mais vous ne serez pas seul. Je vous accompagnerai.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button